Commode, nouvelles datations sur les Aureii

  Lors d'autres recherches, j'ai remarqué un petit détail: une liaison de coin d'avers plusieurs monnaies, dont la première n'est pas datée précisément. Je ne sais pas si cette liaison a déjà été notée quelque part et si je suis le premier découvreur.

  En 2016 passait chez Numismatica Ars Classica, un aureus de Commode unique. Le type de revers est: FORTVNA MANENTI. La monnaie est datée entre 186 et 189. Comme le souligne Numismatica Ars Classica, le revers est connu sur de très rares deniers (RIC 191 a). Description totale de la monnaie:

A/: M COMMANT P – FELAVG BRIT

R/: FORTUNAEMANENTI _ CVPP

Soit COS V PATER PATRIAE en-dessous au revers, ce qui date donc la monnaie entre 186 et 189 effectivement. Ce qui est intéressant, c'est que j'ai trouvé ce même coin d'avers, sur une monnaie dont le revers utilisé affiche TR P XIII IMP VIII. Donc cette monnaie est frappée après 187 et avant 189. D'après ce que j'ai pu voir, plusieurs monnaies semblent partager ce même avers, toujours avec la légende TR P XIII IMP VIII, type FORTUNA. ces monnaies semblent (et je dis bien semblent) avoir été frappées avec un coin un peu usé. Je ne peux rien affirmer car l'or est un métal mou et il faut différencier usure et mauvaise impression. Mais la monnaie au type MANENTI a une frappe parfaite et nette. Tandis que certaines monnaies du second type montrent ce qui semble être une usure de coin. La monnaie que je lie ici: https://www.acsearch.info/search.html?id=1877318, vendue par Gorny & Mosch Giessener Münzhandlung pourrait rentrer dans cette catégorie de coins usés, mais attendons de voir une autre monnaie plus bas. En attendant d'obtenir l'accord des droits photo, je ne peux vous mettre qu'un lien au lieu d'une illustration. Je remarque que le G de AVG a perdu sa petite excroissance en bas de la barre horizontale, que l'on voit sur le type MANENTI. Le bas du B de BRIT est plus large sur le dessus, ce qui n'est pas le cas sur l'autre monnaie. Pour finir, l'aspect général est plus gras, moins net, ce qui laisse penser que ce coin. Le type MANENTI aurait donc été frappé en premier.

À ce stade, pour moi il s'agit d'une piste, car on peut très bien avoir utilisé un ancien coin d'avers bien plus tard. Mais cette possibilité me semble peu probable. Vous imaginez un coin d'avers laissé inutilisé pendant des mois voir plus? Et j'ajoute que d'autres monnaies avec toujours ce même coin, pour le type FORTUNA habituel, ont des détails nets et par conséquent, il semble logique d'imaginer que les deux frappes soient successives. C'est sans compter sur un troisième type utilisant aussi ce coin d'avers: le type AEQUITAS. Toujours avec la même légende de revers, donc datée entre 187 et 188. Lien vers cette monnaie vendue par Hess Divo: https://www.acsearch.info/search.html?id=1281766. Le M de COMM a une cassure au-dessus. Elle a donc été frappée en dernier. Petite remarque, le B et le G que je citait avant, sont eux bien nets et sans détail manquant ou excroissance sur le B. ce qui démontre que la monnaie de Gorny & Mosch Giessener Münzhandlung ne montrait pas de B ou G usés, sinon nous aurions aussi la cassure visible sur le M comme sur le type AEQUITAS.

Conclusion: Avec les informations dont nous disposons, on peut commencer à émettre une théorie: une monnaie frappée entre 187 et 188 présente une cassure de coin qui n'existe pas sur la monnaie au type MANENTI. On peut donc dater le type MANENTI avant 189 de manière certaine et même penser à une frappe avant 188? Imaginer une frappe du type MANENTI, puis FORTUNA et ensuite AEQUITAS semble correct. Cela dit, rien n'est sûr car on ne sait rien sur les quantités émises. Frappe initerrompue ou en deux fois pour le type AEQUITAS qui aurait employé pendant sa deuxième phase de frappe, cet avers... Impossible à dire. Mais on peut déjà voir que l'année 189 est à écarter pour le type MANENTI. Comme on dit lors d'une enquête, ce qui semble être le plus probable est souvent ce qu'il s'est passé. Bien sûr nous sommes ici dans le domaine de science, on ne doit donc pas tirer de conclusion nette avec ces éléments. Un enquêteur dirait qu'on une très forte probabilité d'avoir une frappe du type MANENTI avant 188 ou début au plus tard.