5 centimes, UN et 2 DÉCIMES de DUPRÉ, comment bien les identifier et estimer.

La monnaie illustrant l'article a été vendue par Patrick Guillard, lien vers la vente son site:  http://patrickguillard.com/product/30618

Tout d'abord, commençons par la 5 centimes. Le premier type à apparaître est celui de la 5 centimes DUPRÉ petit module. Cette monnaie d'un diamètre de 23.00 mm pour un poids de 5 grs a une tranche cordonnée. L'avers montre le buste de Marianne avec la légende RÉPUBLIQUE – FRANÇAISE   et la signature en cursif, Dupré avec une étoile à sa droite, en-dessous du buste. Cet avers est le même que celui des types qui suivront, seul le revers est différent: les mots 5 centimes en deux lignes avec un trait en-dessous, séparant l'année. Sur la gauche et la droite de l'année, les différents. Encore en-dessous, la lettre d'atelier. Seulement deux années de frappe: An 4 et An 5. Les lettres d'atelier, utilisées pour l'année An 4 (1796) sont:    A (Paris)    I (Limoges)   L (Bayonne)   T (Nantes)   W (Lille). Pour l'An 5 (1797): I (Limoges) et  W (Lille).

 

  Il n'y a aucune variante, refrappe etc connue à ce jour. Si des variantes venaient à être découvertes, elles seraient considérées comme des ''erreurs'' et non, comme on le verra pour le type suivant, des frappes distinctes. Voici une photo illustrant ce type:

 

Monnaie vendue par iNumis, Mail Bid Sale 36, lot 579, 07.03.2017, lien vers la vente:

https://www.acsearch.info/search.html?id=3667731 , lien vers leur site: http://inumis.com/.

  Nous arrivons au type suivant, dont le diamètre et le poids changent. La Cinq centimes DUPRÉ Grand module, Refrappage du DÉCIME. Cette monnaie qui est une refrappe du DÉCIME, a un diamètre de 28.00 mm et un poids de 10 grs, soit le double du poids du premier type. L'avers est le même (bien évidemment, vous verrez les subtilités liées à la refrappe que je vais détailler plus bas) seule la signature en cursif Dupré comporte un changement et est cette fois encadrée par un point à sa gauche et une étoile à sa droite. Le revers, lui, est différent et montre une couronne comportant deux branches de chêne liées par un ruban noué à leur base. À l'intérieur, les mots CINQ et CENTIMES en deux lignes avec en-dessous, l'année suivie d'un point et encore en dessous, la lettre d'atelier encadrée des différents. Avant d'aborder les points importants, voici une photo illustrant ce type:

Monnaie vendue par iNumis, Mail Bid Sale 33, lot 433, 07.06.2016, lien vers la vente: https://www.acsearch.info/search.html?id=3149797 , Lien vers leur site: http://inumis.com/.

 

  Vous voyez sur cet exemplaire, que sous l'année, on distingue les lettres DÉ dans le sens horizontal (petit élément particulier à cette exemplaire, les différents en-dessous de la date ont disparu). Ce sont les deux premières lettres du mot DÉCIME et c'est cela qui nous indique qu'il s'agit d'une refrappe du DÉCIME. Mais ce n'est pas la seule manière d'identifier une refrappe. En effet, le seul critère important pour classer une monnaie dans cette catégorie est d'avoir une trace visible de l'ancienne monnaie avant sa refrappe. Voici les principaux exemples: le mot UN qui est unique à UN DÉCIME, la lettre D ou encore CIM. Pour terminer, quelque chose de discret: la lettre E suivi d'un point: E pour vous illustrer le visuel. Pourquoi? Parce que nous voyons CINQ CENTIMES et UN DÉCIMEdonc si il n'y a pas de S entre le E et le point c'est qu'il s'agissait d'une UN DÉCIME.

Prenons un exemple simple maintenant: votre monnaie montre en travers et en dessous de CINQ CENTIMES, les lettres IM. Refrappe? Oui et non. cette partie du mot CENTIMES peut appartenir à CENTIMES comme à DÉCIME. Il n'y a donc aucun moyen de savoir si il s'agit d'une refrappe, d'une surfrappe ou double frappe de CINQ CENTIMES. Pour classer une monnaie dans la catégorie de refrappe du DÉCIME, il doit y avoir une preuve indubitable. Ces éléments de refrappe apparaissent à l'avers et au revers. C'est à dire que le mot UN ou DÉCIME (ou une partie) peut apparaître à l'avers sur le buste de la Marianne par exemple.

Ce n'est pas fini! Que reste-il à voir? Cette série, tout comme la suivante, comporte une erreur de coin: le mot CNIQ au lieu de CINQ. Mais attention, comme je l'ai mentionné, cette erreur est visible sur la série refrappe du DÉCIME et sur la série suivante. Ce CNIQ ne prouve donc pas qu'il s'agit d'une refrappe. Pour vraiment détailler mon propos, vous devrez donc trouver une monnaie avec le mot CNIQ et une preuve de refrappe du DÉCIME comme DÉCIM en travers du revers par exemple. Sinon, si le mot CNIQ seul est visible et qu'aucune preuve de refrappe n'est présente, il faudra la classer dans le type suivant. J'ajoute qu'il existe aussi des monnaies avec, en plus des preuves de refrappe, des détails comme les différents ou années superposés. Explication: votre monnaie est une refrappe du DÉCIME et vous voyez ceci: An 6/5 A... on a donc ajouté un 6 sur le 5 d'origine. Encore en plus, vous voyez que le différent de droite n'est pas une corne d'abondance seule mais un coq superposé sur la corne d'abondance. Simplement parce que de l'An 4 à l'An 5 (Septembre) la corne d'abondance est le différent du graveur Louis-Alexandre ROËTTIERS DE MONTALEAU à Paris. Et qu'à partir de Septembre de  l'An 5 le graveur devient Charles-Pierre DE L'ESPINE dont le différent est un coq. votre monnaie était donc à l'origine une UN DÉCIME An 5 A que l'on refrappée avec un coin de CINQ CENTIMES An6 A.

Si vous vous demandez comment cela est possible d'affirmer qu'il s'agit d'une refrappe étant donné que vous voyez une monnaie dont la superposition des mots est chiffres est parfaite au millimètre, vous avez le bon réflexe. Dans ce cas, le mot DÉCIME ou UN devrait avoir été complètement effacé. Eh bien non! Souvenez vous de ce que je viens de dire plus haut: le mot DÉCIME est visible sur le buste à l'avers. Cette monnaie An 6/5 avec coq sur corne (description usuelle employée ar tous les collectionneurs et spécialistes) existe réellement et elle comporte sur le buste de la Marianne, ME. C'est donc bien une refrappe. Mais même dans le cas où rien n'est visible à l'avers. En dessous de CINQ CENTIMES au revers, même si la superposition est parfaite, vous pourrez trouver des bouts du mot UN ou un C superposé sur le D... cela vous montre qu'il s'agit une refrappe.

Pour être vraiment complet: votre monnaie est peut-être une refrappe mais l'usure et la qualité de la première frappe font que tous les détails prouvant une refrappe ont disparu.... classez votre monnaie dans la catégorie CINQ CENTIMES. Et je signale que si la date est superposée d'un autre chiffre, les différents eux, ne sont pas obligatoirement superposés. Pour la raison suivante: si le graveur de l'An 6 est le même que celui de l'An 7 il n'y aucune raison de voir un autre différent apposé. Le différent de gauche ne change jamais. Pensez-y. Dernier cas de figure: une monnaie de l'an 5 l'atelier de Rouen est refrappée à Paris en l'an 7, vous aurez donc deux lettres d'atelier superposées ainsi que deux différents superposés eux aussi à droite. Cela donnera An 7 A/B coq sur vase. Vous pouvez aussi avoir une même année mais avec deux différents superposés également car les deux graveurs ayant pourtant travaillé sur la même période n'ont pas le même différent. Toutes les combinaisons sont possibles. On découvre encore aujourd'hui des nouveautés de refrappe. Si vous trouvez une monnaie refrappée dont toutes les variantes font qu'elle n'est, à ce jour, pas référencée, cela ne veut pas dire que vous vous êtes trompé! (même si cela peut aussi être le cas) Vous avez découvert une nouvelle monnaie, comme d'autres l'ont fait avant vous.

Voici le revers d'une monnaie vous montrant l'An 8/5 le coq / vase et A sur B:

 

Monnaie vendue par NumisCorner, lien vers la vente et leur site: https://www.numiscorner.com/products/france-dupre-5-centimes-1799-paris-km-640-1-vf30-35-bronze-28-gadour-1

 

UN DÉCIME

 

Et pour les UN DÉCIME? Eh bien c'est comme pour les 5 centimes! Enfin disons que c'est à peu près le même principe. Je vais expliquer et détailler. On va tout d'abord commencer par le premier type: DÉCIME petit module. Cette monnaie ne montre pas le mot ''UN''. elle fait 3 mm et 10 grs de moins que le type suivant, soit 28,00 mm pour 10 grs. Frappé de l'an 4 à l'An 5, on note simplement que le point devant DÉCIME est présent ou absent (les deux variantes sont recherchées). La variante sans point est actuellement définie comme une refrappe. Voici une photo d'une monnaie de ce type, avec la variante sans point après le mot DÉCIME:

 

Monnaie vendue par Patrick Guillard, lien vers la vente et son site: http://patrickguillard.com/product/30402

 

Ensuite vient le type suivant dont le poids et le diamètre sera celui de tous les autres types suivants. La UN DÉCIME modification du 2 DÉCIMES de 31,00 mm pour 20 grs. Cette monnaie est frappée aussi de l'an 4 à l'an 5. Le seul moyen de repérer cette modification est de voir le mot ''UN'' inscrit en creux, parfois avec le chiffre 2 encore en-dessous (effacé ou pas). De plus, le S de DÉCIMES est parfois encore présent. Voici un exemplaire:

 

Monnaie vendue par NumisCorner, lien vers la vente et leur site: https://www.numiscorner.com/products/france-dupre-decime-1796-paris-km-637-1-au50-53-bronze-31-gadoury

On voit bien que le 2 a été effacé ainsi que le S, il reste même le point à la fin après l'espace laissé par l'effacement du S.

 

Le type suivant celui-ci est le UN DÉCIME refrappage du 2 DÉCIMES. Quelle différence avec l'autre type? C'est simple: la modification du 2 DÉCIMES est une monnaie dont le chiffre 2 et le S sont éffacés. Alors que le type suivant est une 2 DÉCIMES sur laquelle on a surfrappé. On voit donc des restes du 2 DÉCIMES en-dessous de la nouvelle frappe. Comme pour les 5 centimes surfrappées, il doit rester des traces de l'ancienne légende, comme le S ou le chiffre 2. Autrement il pourrait s'agir d'une double frappe du même type, qui est donc dans ce cas, une erreur de frappe. Notez aussi que le mot UN n'est ici pas inscrit en creux. Ce type est frappé de l'An 5 à l'An 8. Enfin, deux choses sont connues sur ce type: des frappes hybrides, avec un avers de 5 centimes et la même chose que pour les 5 centimes: les dates regravées (7 sur 5 etc...) ainsi que les différents regravés (coq sur corne...). La photo ci-dessous montre un exemplaire flagrant:

 

Monnaie vendue par NumisCorner, lien vers la vente et leur site: https://www.numiscorner.com/products/france-1-decime-vg8-10-copper-gadoury-185-19-15

 

Un autre exemple où l'on voit simplement le ES qui montre que le mot DÉCIMES était présent:

 

Monnaie vendue par NumisCorner, lien vers la vente et leur site: https://www.numiscorner.com/products/coin-france-directoire-dupre-decime-1796-paris-boite-de-forcat

 

S'ensuit le dernier type: UN DÉCIME grand module. Ce nom est donné grand module mais pourtant il fait le même diamètre et poids que les deux autres types précédents. Ce type est frappé de l'An 5 à l'An 9. Les variantes sont les mêmes que pour le type UN DÉCIME refrappage du 2 DÉCIMES. C'est à dire des avers hybrides (avers d'une 5 centimes) et les regravages de date et différents. Regardez l'image ci-dessous:

 

À gauche, l'avers d'une 5 centimes et à droite, l'avers d'une UN DÉCIME. Sur l'avers de la 5 centimes, le mot RÉPUBLIQUE se termine près du bonnet et le front de Marianne est presque collé à ce même mot. Le mot FRANÇAISE se termine sous le buste. Sur l'avers de la UN DÉCIME, le mot RÉPUBLIQUE est plus éloigné du front et se termine avant. De plus, le mot FRANÇAISE se termine avant le buste.

Image provenant de deux monnaies vendues par Patrick Guillard, lien vers la vente de la 5 centimes et le site: http://patrickguillard.com/product/30618

UN décime: http://patrickguillard.com/product/30582

 

2 DÉCIMES

 

Il n'existe qu'un type de 2 DÉCIMES. Il pèse 20 grs et mesure 31.00 mm. La tranche est maclée. Quels sont les variantes connues? Il existe un revers avec un 2 souligné, une tranche chevronnée et non maclée et enfin un hybride avec un coins d'avers qui est celui de la UN DÉCIME petit module. Ci-dessous, la photo d'une 2 DÉCIMES:

 

Monnaie vendue par Patrick Guillard, lien vers la vente et leur site: http://patrickguillard.com/product/30792

 

 

Les pièges

 

Voici une monnaie pouvant vous faire penser à une refrappe, à cause de l'avers:

 

Monnaie vendue par NumisCorner, lien vers la vente et leur site: https://www.numiscorner.com/products/france-dupre-5-centimes-1795-paris-km-635-1-ef40-45-bronze-23-gadour-3

 

Il s'agit d'un coin cassé et non d'une refrappe. En effet, il n'y a aucun reste de refrappe, mais encore plus, ce type n'a pas connu de refrappe! (voir le début de l'article sur ce type). C'est donc bien un coin cassé. C'est à dire que le morceau de métal gravé en creux, que l'on nomme ''coin d'avers'' et qui sert à imprimer l'avers de la monnaie en relief est cassé. Un bout de métal s'est décollé à force de frapper et par conséquent ce trou a imprimé en relief. Cette forme derrière la tête représente la cassure du coin et rien d'autre.

Soyez donc vigilant, le cas des coins cassés peut tromper. Une cassure de coin peut être très petite et se placer près d'une lettre ou d'un chiffre. Si par exemple la boucle supérieure du 8 est remplie, ce n'est pas forcément dû à la présence d'un autre chiffre en-dessous.

Je vous conseille de regarder beaucoup de monnaies pour vous habituer à voir correctement. Un 5 en-dessous d'un autre chiffre montrera souvent sa ''pointe'' supérieure dépasser sur la droite. Ceci est un petit exemple vous montrant les éléments qui peuvent aider. Vous devrez tout de même avoir de bonnes connaissances en numismatique pour voir ces coins cassés, 6 ou 5 en dessous d'un chiffre...refrappe ajoutée à un coin cassé etc... Cela viendra avec le temps. Par exemple la point d'un 5 est différente de celle d'un 6 qui est plus courbe. Lisez les descriptions sur les boutiques, mais n'oubliez pas: dans les descriptions, il peut y avoir des erreurs! Si vous avez un doute, demandez sur un forum par exemple.