1808 1/2 franc-5 francs variétés avec et sans olive

  Il y a quelques années, j'ai découvert l'existence ou l'absence d'olives entre certaines lettres pour les 5 francs, 1 franc et DEMI franc de l'année 1808. Ces monnaies sont gravées par Pierre - Joseph TIOLIER. Soit le graveur qui succède à Augustin DUPRÉ, connu pour ses variantes de grandes ou petites feuilles de chêne, avec ou sans gland, avec ou sans olive. Tout ceci donnant de multiples combinaisons. Il serait donc logique d'imaginer la possibilité de voir ce genre de variantes sur des monnaies frappées après cette période, y compris par d'autres graveurs.

  Au début, j'ai pensé à un coin bouché. Mais ensuite, j'ai cherché et trouvé toutes les variantes listées plus tard dans l'article. Ce sont donc des variantes et non des coins bouchés. L'étude d'Arnaud BRUNEL, parue dans le bulletin numismatique n°90 page 7 http://www.bulletin-numismatique.fr/bn/ancienbn.html montre que TIOLIER, sur les 40 francs Or an XI, a déjà créé ces variantes d'olives manquantes. Pourquoi? Cela reste un mystère.

  Mon étude présente plusieurs avantages, permettant d'y voir mieux. En effet, ici, contrairement aux 40 francs, nous avons plusieurs ateliers à analyser et plusieurs modules. Que peut-on déduire? Une seule chose: il semble que ces variantes ne soient présentent que sur une année, la deuxième année du type. Comme sur les 40 francs (première année pour ces monnaies). L'année 1807 étant frappée à un petit tirage, on peut penser que dans l'esprit de TIOLIER, ces monnaies sont comme des essais. L'année 1807 est frappée ave une matrice comportant toutes les olives, donc comme le type 1 (que j'ai classé volontairement en tant que n°1 à cause du fait qu'elle est la même que sur l'année d'avant et que c'est celui qu'on rencontre le plus souvent). Passons à quelque chose qui me trouble: il reste presque toujours (l'usure d'une monnaie peut laisser un doute) et même toujours si on exclue les exemplaires usés, un reste de la queue de l'olive manquante. C'est ce qui, au premier regard, m'avait orienté vers un coin bouché. Pourquoi un graveur, mettrait un début de queue mais sans l'olive qui va avec? Pourquoi ne pas simplement graver la feuille sans olive? Je pense que les matrices ont été retouchées. On leur a enlevé les olives. Combien de matrices d'origine y avait-il? Je pense à au moins deux pour les 5 francs. Car si on a créé ces absences d'olives, le nombre de combinaisons (5) ne peut pas avoir été créé sur une seule matrice. Si ces olives on été effacées sur les matrices, cela résulte d'un travail minutieux n'ayant laissé aucune trace sur les coins (stries, lignes). On peut aussi écarter la modification des coins qui laisserait des traces. ll serait ridicule d'analyser les queues d'olives pour savoir si certaines sont plus longues que d'autres aux mêmes endroits. Tant la qualité de frappe, usure du coin ou même léger bouchage, peut influer sur ces petits éléments. Ce qui écarte aussi la modification des coins, c'est que l'on gravait le différent d'atelier sur ceux-ci. Étant donné que leur position bouge pour plusieurs monnaies du même type (le type avec telle ou telle olive manquante ou présente) cela montre bien que nous sommes en présence de plusieurs coins différents mais comportant la même variante. Si je prend pour exemple, l'atelier de Bayonne avec le type 4 (5 francs avec olives intérieure et extérieure entre le U et le B, sans olive intérieure entre Q et E avec feuille courte) je vois que la fleur en bas à gauche est, soit près de la feuille à sa droite et presque collée dessus, soit éloignée. Et ceci est présent pour chaque atelier. Le différent bouge. De plus, ces variantes se retrouvant dans plusieurs ateliers, il est plus probable que ce soit les matrices qui aient connu un changement plutôt que les coins. Le type 2 et le type 5 n'existent que pour le même atelier. Pourquoi?

  On pourrait conclure que les matrices de 1807 et 1808 type 1 étant les mêmes et étant donné que le type 1 est celui que l'on rencontre le plus souvent, que la matrice destinée à l'année 1807 a été utilisée également pour 1808.

  Je signale en passant, que je travaille toujours sur les pointages et découvertes de nouvelles variantes que je mettrai à jour régulièrement ici. Pour l'instant, il manque encore un travail fourni sur les 2 francs et QUART DE FRANC qui doivent logiquement comporter aussi ces variantes. Voici, ci-dessous, le pointage que j'ai effectué à ce jour. Avant de le regarder, je dois vous dire que "seulement" 203 monnaies ont été classées pour les 5 francs. Comme vous le savez, trouver ce type de monnaie est "facile" car peu de collectionneurs recherchent ces monnaies. En réalité, il n'y a plus beaucoup de monnaies de ce type. Il en reste encore un nombre conséquent, mais si tout le monde cherchait à les avoir, les cotes seraient très hautes. La recherche est aussi limitée à une année. Enfin, le dernier problème est que, si la monnaie est trop usée, je ne peux conclure avec certitude si il y a absence de l'olive. Ce pointage est donc très sérieux et comporte uniquement des exemplaires ne laissant aucun doute. Comprenez donc que sur ces 200 monnaies, en réalité, environ 1000 ont été analysées. Et ce qui ajoute de la difficulté c'est de vérifier, si, chaque monnaie trouvée sur internet est la même qu'une autre vendue ailleurs. Il m'a donc fallu comparer les rayures et chocs, pour déterminer si les monnaies vendues sont les mêmes. L'éclairage peut tout changer et se fier à la couleur d'une patine n'est pas intelligent. J'ai donc comparé 200 monnaies, une par une... je vous laisse imaginer l'ampleur du travail. Si je prends en compte les monnaies laissant un doute car usées. On arrive au mêmes ratios. Le pointage ci-dessous nous montre donc bien la rareté des types. Si vous avez des monnaies à me montrer pour participer au pointage, vous pouvez me les envoyer ici: https://www.all-your-coins.com/fr/contact. Avant de voir le pointage, regardons la photo ci-dessous, pour bien comprendre où se trouvent les points inétressants:

1 = Feuille courte ou longue. Ici, la feuille est longue, pour se repérer, la pointe de la feuille courte ne dépasse pas la feuille haute à sa droite. Souvent, sa pointe est même en-dessous de la feuille à sa droite.

2 = Olive intérieure entre le Q et le E de RÉPUBLIQUE présente ou manquante. Ici elle est manquante.

3 = Olives intérieures et extérieures entre le U et le B de RÉPUBLIQUE. Ici, les deux sont présentes. Les olives intérieures sont celles qui sont à droite, celles de gauche sont dites "extérieures". C'est un repère par rapport au centre de la monnaie.

 

pointage:

 

5 Francs

(type 1) 5 francs avec olives intérieures et extérieures entre U et B, olive intérieure entre Q et E et feuille normale:

1808 A  = 69

1808 B  = 17

1808 BB = 4

1808 D  = 8

1808 I = 1

1808 M = 4

1808 W  = 13

 

(type 2) 5 francs avec olives intérieures et extérieures entre U et B, olive intérieure entre Q et E et feuille courte:

1808 B = 1

 

(type 3) 5 francs avec olives intérieures et extérieures entre U et B, sans olive intérieure entre Q et E, avec feuille normale:

1808 B  = 9 (dont un coin cassé)

1808 H = 2

1808 I = 1

1808 L  = 11

1808 M = 2

1808 U = 1

 

(type 4) 5 francs avec olives intérieures et extérieure entre le U et le B, sans olive intérieure entre Q et E avec feuille courte:

1808 A  = 35 (dont un coin cassé)

1808 B = 7 (dont un coin cassé)

1808 K = 1

1808 I  = 2

1808 L = 5

1808 M  = 3

1808 W = 4

 

( type 5) 5 francs avec olive intérieure et sans olive extérieure entre U et B, olive intérieure entre Q et E, avec feuille normale:

1808 B = 3

 

  • Le type 1 est le plus courant.
  • Le type 2, actuellement un seul exemplaire vu. 
  • Le type 3, cassure de coin formant un grand morceau ressemblant à un ruban, au-dessus de la lettre F du mot FRANC.
  • Le type 4, petite cassure constituant une ligne passant dans le B de RÉPUBLIQUE et s'étendant jusqu'aux feuilles. Et un autre coin cassé avec une même ligne de même longueur mais passant au-dessus du B.  Pour l'atelier de PARIS (A) cette cassure est une ligne traversant le U de république et s'étendant dans les feuilles, une seconde petite ligne traversant aussi le coq en bas à gauche. Pour Toulouse, une monnaie avec la même cassure que pour l'atelier de ROUEN sans pour autant, pouvoir être sûr que ce soit le même coin. D'autres exemplaires mieux conservés sont nécessaire avant de se prononcer.
  • Le type 5, même cassure que sur le type 3, sur la plupart des exemplaires de l'atelier de ROUEN (B): un grand morceau ressemblant à un ruban, au-dessus de la lettre F du mot FRANC. Cette cassure est légèrement plus décalée sur la droite et remonte jusqu'aux feuilles du haut.

 

2 Francs

travail en cours

 

1 Franc (regardez la description des 5 francs pour comprendre)

(type 1) 1 franc avec olive intérieure et extérieure entre le U et le B, olive intérieure entre le A et le N:

 = 63

 

(type 2) 1 franc sans olive intérieure et avec olive extérieure entre le U et le B, olive intérieure entre le A et le N:

= 35

(type 3) 1 franc avec olive intérieure et olive extérieure entre le U et le B, sans olive intérieure entre le A et le N:

= 32

(type 4)

1 franc sans olive intérieure et avec olive extérieure entre le U et le B, sans olive intérieure entre le A et le N:

= 1 exemplaire très usé, existence présumée mais à vérifier.

 

DEMI Franc

pointage en cours, deux types recensés:

(type 1) DEMI franc avec olive intérieure entre le Q et le E

(type 2) DEMI franc sans olive intérieure entre le Q et E