Un Franc au col plat de 1853! Vous avez bien lu!

C'est une fois de plus l'ami Sylvain D qui m'a montré cette curiosité. Il s'agit d'un franc au col plat.

Légende avers: HENRICVS. III. D. G. FRA. POL. REX. (symbole) K :

                          date en-dessous du buste

Légende revers: .SIT. NOMEN. DOMINI. BENEDICTVM (symbole)

 

Jusqu'ici tout va bien pour cette monnaie frappée à Bordeaux (lettre K). Sauf qu'au lieu de lire 1583 qui serait la date normale, on lit 1853! 300 ans d'écart à peu de chose près. J'arrête de plaisanter, il s'agit bien évidemment d'une erreur. Cette monnaie a été frappée vraisemblablement en 1583 et ce serait logique pour cet atelier en activité à cette date.

Là, vous vous dites: bien, fin de l'article, monnaie particulière, rien à ajouter. Pourtant (je vous rassure l'article sera quand même court) j'aimerai soulever un problème important. Selon moi, il y a quelque chose à remettre en cause. Pensez vous vraiment que le graveur à inscrit une erreur de date pareil? Je veux dire, il pourrait peut être avoir gravé le 8 avant le 1... mais le 5 ensuite et suivi du 3... en 1583. Vous imaginez la personne en charge ayant sous les yeux son travail et ne disant à aucun moment qu'il y a un problème? Impossible ou alors on aurait confié la seule gravure de la date à quelqu'un qui ne sait pas lire... non je n'y crois pas. Alors comment cela est-il arrivé? Je vais vous dire ce que je soupçonne. Mais avant il faut remettre les choses dans leur contexte. Les monnaies de cette époque étaient frappées au marteau, et on utilisait des coins, comme aujourd'hui. Cela veut implicitement dire que la gravure était réalisée sur des morceaux de métal qui servaient ensuite à imprimer le flan, future monnaie. Sauf que je pense désormais qu'il est probable que des poinçons étaient utilisés. Ce qui expliquerait l'erreur de date. La personne s'occupant d'apposer la date sur les coins peut avoir rangé les poinçons (4) dans un ordre précis, celui de la date. Ensuite, en pensant prendre les poinçons dans le bon ordre (quelqu'un serait passé entre temps les mélanger) il inscrit cette date qui nous amuse aujourd'hui.

Cette théorie me paraît plus crédible qu'un graveur faisant 3 erreurs de suite sous ses yeux. Imaginer des poinçons pour graver la date serait logique, un gain de temps. En tout cas, cette erreur semble remettre en cause ce que nous savions des techniques employées dans les ateliers de cette époque. Pour finir, j'écarte la possibilité d'un faux moderne, le poids est bon: 13,89 grs et le diamètre est aussi dans les normes.